L'édito

prototype.
n.m.

Un prototype est selon la définition de l’OCDE « un modèle original qui possède toutes les qualités techniques et toutes les caractéristiques de fonctionnement d’un nouveau produit. (…) », mais il s’agit aussi parfois d’un exemplaire incomplet (et non définitif) de ce que pourra être un produit ou un objet matériel final.

Le prototype matérialise une étape d’évolution d’un projet, souvent pour démontrer ou infirmer le bien-fondé d’un ou plusieurs concept(s) mis en jeu dans ce projet, avant toute valorisation commerciale.

En cuisine, on connaissait le french paradox, cette drôle d’habitude qu’ont les Français de s’empiffrer de vin rouge et de foie gras, tout en ayant l’espérance de vie la plus longue du monde.

Il faudrait désormais lui ajouter le paradoxe lyonnais.
Qui pourrait se résumer ainsi : Lyon, la food city la plus illustre de la planète, semble se débattre avec sa cuisine. Avec la cuisine, même.
C’est bien simple : vu de loin, la ville paraît s’être égarée entre deux époques.
D’un côté, il y a ce passé, cet héritage prestigieux — mais lourd à porter — de capitale de la gastronomie, de ventre du monde, de ville-pèlerinage de la quenelle ou des grattons.

Et de l’autre ? Un futur à écrire (l’héritage Bocuse et l’ambitieuse Cité internationale de la gastronomie…) dont les activistes food et les gourmands se languissent de découvrir les contours.

La cuisine à Lyon, c’est donc hier et demain.
Mais le présent dans tout ça ? C’est ce que le festival Attable entend bien explorer.

Comment ? En secouant, à sa manière, le grand cocotier culinaire de cette ville, qui ne manque pas d’acteurs motivés.

En témoigne cette nouvelle scène de chefs lyonnais, tous bien décidés à décaraffoner les codes et à affirmer leur personnalité dans l’assiette.
C’est sur ces local heroes d’aujourd’hui — dont certains affichent complets plusieurs semaines à l’avance — que s’appuie le festival Attable. Sur leur fraîcheur, leur approche collaborative, leur radicalité, leur naturbanité.
Sur eux, mais aussi sur un casting impressionnant de chefs invités audacieux, en provenance de toute l’Europe.

Le tout avec un objectif simple : faire d’Attable — et de Lyon — le playground, l’espace de liberté, d’expression et de jeu que réclame la cuisine créative européenne.

Performatif et marathonien, ouvert sur la ville et le monde, connecté aux enjeux de l’époque et aux champs artistiques, Attable est forcément plus qu’un festival : c’est une zone temporaire d’expérimentation culinaire.

Get ready !

Réservez vos tables

Retrouvez les podcasts du festival :

Nova passe Attable en direct : L’heure de pointe

In bed with : Mathieu Rostaing-Tayard


les chefs de attable 2018


l’équipe de attable 2018

Arty Farty

Co-producteur et coordination générale

Née en 1999 à Lyon, Arty Farty est une association loi 1901 à but non lucratif, européenne et entièrement indépendante, au service de la jeunesse, des cultures innovantes, du renouvellement démocratique et de l’intérêt général.

Engagée et militante, Arty Farty se construit comme un espace de brassage d’idées, de débats et d’initiatives artistiques, sur son territoire, mais également au niveau européen et international. Elle œuvre pour le renouvellement des stratégies publiques dans le champ de la culture, de l’entrepreneuriat et des pratiques démocratiques. Arty Farty milite pour une prise en compte renforcée de la vision culturelle, artistique et créative dans la redéfinition du projet européen et la résorption des fractures sociales, territoriales et générationnelles.

Grand Cuisine

Co-producteur et direction artistique

Grand Cuisine est un projet culturel — créé par Mat Gallet et Patricia Meunier — qui porte une vision romantique et disruptive de la cuisine. À ce titre, Le Grand Cuisine a inventé et produit plus d’une dizaine d’événements créatifs tels le Grand Cuisine Cinéma Club (la première séance de cinéma 100% mangeable et instagramable) ou Grand Cuisine On the Docks, un pop-up restaurant qui s’installe au cœur des festivals musicaux de l’été.
Grand Cuisine, c’est aussi une agence de communication au service des marques.
Sa spécificité ? Toujours répondre aux enjeux de communication stratégique, digitaux ou évènementiels de ses clients à l’aide un prisme culturel et arty.
Une approche de rupture créative qui lui permet de compter des très grandes maisons du luxe ainsi que plusieurs GAFA parmi ses clients fidèles.

Andrea Petrini

Direction
artistique

Andrea Petrini a passé les 40 dernières années de sa vie à s’éparpiller en écrivant pour les plus importantes publications de la planète food mondiale, mais pas que. À partir de 2005, il consacre ses nuits blanches à assurer le rôle ingrat de road manager chez Gelinaz. En janvier 2018, il est nommé Président des World Restaurant Awards.

Mathieu
Rostaing-Tayard

Conseiller artistique

Inspiré par Nicolas Le Bec. Eric Briffard, Pierre Gagnaire, Michel Portos ou encore Pierre Maillet, Mathieu ouvre son premier restaurant le 126 en 2008. Après avoir affiché complet au quotidien pendant 3 ans et demi, il repart bourlinguer au Népal, en Inde, au Japon, en Amérique. En 2012, il revient à Lyon ouvrir le Café Sillon.


les partenaires de attable

Grand partenaire

Partenaires institutionnels

 

 

Sponsors

 

 

 

 

Partenaires médias

 

 

 

Partenaires

attable est un festival porté par Grand Cuisine et Arty Farty

          


contactpresse